Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En parcourant ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies.
News - Cellvizio - 16 nov. 2017

Mauna Kea Technologies annonce la prise en charge de procédures Cellvizio® en Croatie

Le Fonds croate d’assurance maladie assure désormais le remboursement de procédures d’endomicroscopie utilisant le Cellvizio® pour les patients atteints de pathologies gastro-intestinales, bilio-pancréatiques, respiratoires et urinaires

Mauna Kea Technologies annonce aujourd’hui que le Fonds croate d’assurance maladie, qui gère le système universel de protection médicale en Croatie, assure désormais le remboursement d’une série de procédures utilisant le Cellvizio. Le Fonds croate d’assurance maladie assure la couverture maladie de la population de Croatie estimée à 4,2 millions de personnes. Mauna Kea Technologies y est localement représenté par la société CIVOG AG pour les applications gastro-intestinales et pneumologiques.

Sacha Loiseau, Fondateur et Directeur Général de Mauna Kea Technologies, déclare : « Avec son entrée dans la liste des procédures remboursées en Croatie, l’endomicroscopie franchit une nouvelle étape vers un accès amélioré des patients aux bénéfices de la visualisation microscopique en temps réel des tissus. Cette nouvelle couverture, qui vient s’ajouter à celle obtenue par le Cellvizio aux États-Unis, démontre une nouvelle fois que les différents systèmes de santé à travers le monde commencent à mieux appréhender l’intérêt de notre technologie. Nous sommes heureux que cette prise en charge inclut non seulement nos applications phares en gastroentérologie, mais aussi des procédures respiratoires et urologiques.»

Cellvizio est utilisé depuis 2015 par le Clinical Hospital Center de Rijeka en Croatie. Les procédures réalisées avec le Cellvizio sont désormais couvertes en Croatie pour les patients atteints de pathologies gastrointestinales, bilio-pancréatiques, respiratoires et urinaires avec des remboursements associés compris entre 250€ et 800€.

(*) Source: https://narodne-novine.nn.hr/clanci/sluzbeni/2017_06_56_1235.html