Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En parcourant ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies.
News - Cellvizio - 3 oct. 2018

Mauna Kea Technologies annonce la première publication sur l'utilisation de “Tele-Cellvizio®" in vivo et en temps réel entre chirurgiens et anatomopathologistes

Les résultats de l'essai PERSEE impliquant la télétransmission en temps réel et l'utilisation robotisée de la minisonde Cellvizio sont publiés en ligne dans Surgical Endoscopy .

Mauna Kea Technologies annonce que de nouveaux résultats de l'étude PERSEE sur l'utilisation du Cellvizio en chirurgie digestive avec transmission à distance en direct au pathologiste ont été publiés ce mois dans Surgical Endoscopy, le journal officiel de SAGES (Society of American Gastrointestinal and Endoscopic Surgeons).

Cette publication scientifique, intitulée "Intraoperative confocal laser endomicroscopy for real-time in vivo tissue characterization during surgical procedures", rend compte des résultats d’une étude sur 21 patients consécutifs ayant subi une chirurgie laparoscopique à l'Institut Mutualiste Montsouris (IMM) à Paris, entre 2014 et 2015. Lors de cet essai, des images endomicroscopiques ont été acquises à l'aide d'une Minisonde Confocale™ robotisée, relié à un système Cellvizio qui a permis une illumination dans le proche infrarouge (à une longueur d'onde de 785 nm). Une transmission audiovisuelle en direct a été établie entre le chirurgien et le laboratoire d’anapathologie pour l'interprétation en temps réel des biopsies optiques par le médecin pathologiste, ou “Tele-Cellvizio®”. La performance peropératoire de l’endomicroscopie laser confocale pour le diagnostic des nodules suspects a été évaluée en utilisant l'histopathologie chirurgicale correspondante comme méthode de référence.

Une étude ex vivo précédente avait permis de définir les critères d’endomicroscopie confocale spécifiques pour la caractérisation des nodules péritonéaux et hépatiques bénins et malins. Ces critères ont démontré une très grande précision diagnostique de l’endomicroscopie confocale (93%), tant pour le chirurgien que pour l’anatomopathologiste [1,2]. Cette nouvelle étude confirme que ces critères identifiés ex vivo sont bien reproductibles in vivo [3]. L’endomicroscopie confocale par minisonde a clairement permis de différencier les tissus inflammatoires des tissus malins lorsque les cellules cancéreuses atteignent la surface des nodules péritonéaux et hépatiques. Les sensibilités et spécificités étaient respectivement 67% et 100%, et 38% et 100% pour la carcinogenèse péritonéaux et les nodules hépatiques.

"Ces résultats s'ajoutent aux nombreuses preuves que la plateforme Cellvizio peut aider les chirurgiens à prendre des décisions appropriées en temps réel et éliminer les incertitudes pendant les interventions ", a déclaré Brice Gayet, professeur de chirurgie digestive à l'Institut Mutualiste Montsouris. "L’endomicroscopie confocale peropératoire en temps réel avec éclairage en proche infrarouge fournit des informations supplémentaires en termes de caractérisation tissulaire et, en combinaison avec la télépathologie in vivo, permet une collaboration interactive entre le chirurgien et l’anatomopathologiste au cours des procédures chirurgicales".

Sacha Loiseau, Ph.D., fondateur et directeur général de Mauna Kea Technologies, a ajouté : " L'imbrication des technologies Cellvizio avec la robotique, l'IA et la transmission multiplexe numérique fait partie intégrante de notre feuille de route depuis plusieurs années. Les résultats de l'étude PERSEE représentent l'une des nombreuses étapesdéjà franchies sur cette feuille de route, car nous rendons les technologies Cellvizio de plus en plus compatibles avec les plateformes chirurgicales existantes et nouvelles. L'ensemble des preuves cliniques démontrant que Cellvizio peut apporter une valeur ajoutée significative dans la chirurgie du cancer, en apportant le même niveau de précision dans la caractérisation tissulaire obtenue dans d'autres indications et en aidant à confirmer les marges chirurgicales en temps réel, se développe rapidement et nous sommes impatients de recevoir de nouveaux résultats probants."

A propos du projet PERSEE Le projet PERSEE a reçu 7,6 millions d'euros en avril 2010 d'OSEO (aujourd'hui BpiFrance) pour développer un endomicroscope robotisé, miniature et flexible pour l'exploration minimalement invasive de la cavité abdominale. Mauna Kea Technologies est le chef de file de ce projet de collaboration avec EndoControl, développeur de solutions robotiques d'aide aux chirurgiens et aux médecins, l'Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (ISIR) de l'Université Pierre et Marie Curie, le département des maladies digestives de l'Institut Mutualiste Montsouris (IMM) et les départements d'imagerie cellulaire, gastroentérologie et pathobiologie de l'Institut de cancérologie Gustave Roussy (IGR).

[1] Angelo Pierangelo, Pierre Validire, Ali Benali, David Fuks and Brice Gayet - “Diagnostic accuracy of confocal laser endomicroscopy for the characterization of liver nodules”, European Journal of Gastroenterology & Hepatology, 2016.

[2] Angelo Pierangelo, David Fuks , Ali Benali, Pierre Validire and Brice Gayet - “Diagnostic accuracy of confocal laser endomicroscopy for the ex vivo characterization of peritoneal nodules during laparoscopic surgery”, Surgical Endoscopy, 2016.

[3] David Fuks, Angelo Pierangelo, Pierre Validire, Marine Lefevre, Ali Benali, Guillaume Trebuchet, Aline Criton, Brice Gayet - “Intraoperative confocal laser endomicroscopy for real-time in vivo tissue characterization during surgical procedures”. Surgical Endoscopy, 2018.