Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En parcourant ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies.
News - Cellvizio - 17 juil. 2020

Mauna Kea Technologies annonce un nouveau renforcement de sa situation financière en obtenant un prêt non dilutif garanti par l'État français (PGE) à hauteur de 4 millions d'euros

Mauna Kea Technologies a annoncé qu'elle avait reçu l'approbation de BNP Paribas et de Bpifrance pour un montant total de 4 millions d'euros de financement non dilutif sous forme de Prêt Garanti par l'Etat français (PGE). BNP Paribas et Bpifrance octroieront chacun un prêt de 2 millions d'euros à des taux d'intérêt fixes de 0,25% et 1,75% par an, respectivement. 90% des prêts bancaires seront garantis par l'État français dans le cadre du régime des PGE (arrêtés ministériels des 23 mars et 17 avril 2020 accordant la garantie de l'État aux établissements de crédit et aux sociétés financières, en application de l'article 6 de la loi n°2020-289 du 23 mars 2020). Chaque prêt a une durée initiale de 1 an. A la fin de la première année, le remboursement du principal dû peut être différé à nouveau, au choix de la Société, pour une durée maximale de 5 ans.

"Nous sommes heureux d'annoncer l'obtention de prêts via BNP Paribas et Bpifrance pour un montant total de 4 millions d'euros dans le cadre du programme de prêt garanti par l'État", a déclaré Robert L. Gershon, Directeur général de Mauna Kea Technologies. "Cette injection de capital non dilutive, combinée au tirage de la deuxième tranche de 6 millions d'euros de notre accord de financement avec la Banque européenne d'investissement annoncée début juillet, renforce encore notre situation financière et soutiendra la réalisation de nos initiatives stratégiques de croissance".