Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En parcourant ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies.
News - Cellvizio - 20 juin 2019

Mauna Kea Technologies annonce la signature d'un accord de prêt de 22,5 millions d'euros avec la Banque Européenne d'Investissement (BEI)

Mauna Kea Technologies et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), qui est la banque de l’Union Européenne, annoncent la signature d’un accord de prêt d’un montant de 22,5 millions d'euros, soutenu par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) ou "Plan Juncker". 

Ce prêt permettra à Mauna Kea Technologies de dynamiser ses activités de développement commercial, de continuer à investir dans ses activités de recherche, de développement et d’innovation ainsi que d’augmenter sa capacité de production, si nécessaire, en fonction de l’évolution de la demande au cours des prochaines années. La première tranche de €11,5 millions doit être libérée dans les prochaines semaines, tandis que les tranches suivantes de €6 et €5 millions, le seront ultérieurement sous réserve de l’atteinte de certains jalons, notamment les progrès commerciaux de la Société et ses activités futures de financement en capitaux propres. Cet accord de financement est assorti de sûretés et est complété par un accord relatif à l’émission de bons de souscription d’actions au profit de la BEI pour les deux premières tranches du financement, portant respectivement sur 1 450 000 et 300 000 actions (soit 5,75% et 1,2% du capital social actuel). 

Ce type de financement, accordé par la BEI, avec la garantie européenne dans le cadre du plan Juncker, vise à soutenir des projets de recherche et d'innovation développés par des entreprises à fort potentiel de croissance. Mauna Kea Technologies répond à ces critères car ses technologies ont le potentiel d'avoir un impact sur la vie de centaines de milliers de patients en Europe. 

L’accord a été signé par Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI, et Sacha Loiseau, Président et Fondateur de Mauna Kea Technologies, à l’occasion de la visite des locaux de la Société à Paris. 

« Ce projet s’inscrit pleinement dans le mandat fixé à la BEI par ses actionnaires - les Etats-membres de l’UE - consistant à soutenir l’innovation partout en Europe », souligne le Vice-Président de la BEI, Ambroise Fayolle. « La Medtech Mauna Kea Technologies, avec sa plateforme unique d'endomicroscopie laser confocale, a le potentiel pour devenir un leader mondial dans son domaine et représente l’exemple même d’entreprises essentielles pour l’avenir de l’économie européenne, combinant un niveau élevé de recherche en innovation et l’emploi de main d’oeuvre hautement qualifiée. » 

Pierre Moscovici, Commissaire européen pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, déclare : « Je me réjouis de ce nouvel accord dans le cadre du Plan Juncker. Mauna Kea a le potentiel de devenir un leader mondial sur son marché et le soutien de l’Union européenne lui permettra d’accélérer sa croissance. Cet accord est une preuve supplémentaire de l’engagement de cette Commission en faveur des entreprises innovantes : grâce au Plan Juncker, près de 240 000 entreprises françaises ont déjà bénéficié de financements à des conditions favorables. Avec InvestEU, nous renforcerons cette dynamique, pour une France et une Europe compétitives, innovantes et créatrices d’emplois. » 

Robert L. Gershon, Directeur Général de Mauna Kea Technologies, commente : « Nous sommes très heureux d'annoncer cet accord de financement avec la BEI, qui confirme l'importance que nous accordons à l'innovation et au développement de technologies uniques dans le domaine des dispositifs médicaux pour améliorer la qualité des soins pour les patients du monde entier. Je tiens à remercier toutes les parties prenantes qui ont contribué à la mise en oeuvre de ce nouvel accord de prêt avec la BEI. » 

Christophe Lamboeuf, Directeur Financier et Directeur Général Délégué de Maunakea, ajoute : « Nous sommes heureux de compter la Banque Européenne d’Investissement comme nouveau partenaire financier. Ce prêt améliorera considérablement notre visibilité financière et soutiendra notre capacité à atteindre nos objectifs stratégiques de croissance au cours des années à venir. » 

À propos de Banque Européenne d’Investissement (BEI) 

Créée par le Traité de Rome et fondée en 1958, la BEI est la banque de l’Union européenne, formant avec le Fonds européen d’investissement (FEI) – filiale dédiée au soutien des PME - le Groupe BEI. 

Le Groupe BEI est un acteur clef de la relance par l’investissement en Europe et en France, en particulier. Depuis 2012, grâce à la solidité de ses compétences et à l’attrait financier de sa notation AAA, le Groupe BEI a renforcé son activité en France pour atteindre 8,6 milliards d’euros d’investissements en 2017 au service des entreprises et de l’innovation, mais aussi en finançant des projets dans des secteurs stratégiques comme l’action en faveur du climat, l’énergie, la santé, le logement, l’éducation des jeunes et les infrastructures de formation. Le Groupe BEI est l’opérateur du Plan d’investissement pour l’Europe, plus communément nommé Plan Juncker. 

Pour plus d’informations : www.bei.org 

À propos du Plan d’investissement pour l’Europe 

Le Plan d’investissement pour l'Europe, également nommé « Plan Juncker », vise principalement à lever les obstacles à l'investissement, à accroître la visibilité́ des projets d’investissement tout en leur apportant une assistance technique et à faire une utilisation plus intelligente des ressources financières, nouvelles ou existantes. En juin 2019, le Plan d'investissement a déjà̀ permis de mobiliser plus de 408 milliards d'euros d'investissement dans toute l'Europe, dont 69 milliards d'euros en France. 952 000 PME en Europe en ont déjà̀ bénéficié́.