Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En parcourant ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Cette section est destinée à l'utilisation pré-clinique de notre système et non à l'usage humain.

Imagerie du nerf périphérique

peripheral_nerve_380x470_001.png

Utiliser Cellvizio Lab pour réaliser des études longitudinales sur le nerf périphérique. 

Imagerie in vivo d’axones et de synapses neuromusculaires dégénérescents

degenerating_axons_380x470_001.png

A. Une petite incision dans la peau est réalisée pour exposer le nerf du tibia et le muscle jumeau adjacent
B: Axones intramusculaires et terminaisons nerveuses motrices dans un muscle gastrocnémien thy1.2-YFP16 murin innervé avec un nerf sciatique intact
C: Axones dans le nerf du tibia de souris thy1.2-YFP16 tous dégénérés dans les 3 jours suivant la section du nerf sciatique, en opposition à la protection axonale très développée vue sur les nerfs de souris WldS.
D: Les axones du nerf du tibia axotomisés sont aussi préservés 3 jours après la section du nerf sciatique chez des hétérozygotes thy1.2-YFP16-WldS
E. Des jonctions neuromusculaires (NMJ) intactes dans le muscle jumeau d’une homozygote WldS étaient observables 3 jours après la section du nerf sciatique, mais 
F: Aucune NMJ intacte ne fut observée dans les hétérozygotes thy1.2-YFP/WldS à ce moment. 

Référence de l’article : Axonal and neuromuscular synaptic phenotypes in WldS, SOD1G93A and ostes mutant mice identified by fiber-optic confocal microendoscopy. Molecular and Cellular Neuroscience, 10.1016/j.mcn.2009.08.002

Pour plus d'informations, téléchargez la
brochure Cellvizio pour la recherche préclinique

Découvrir