Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En parcourant ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies.
News - Cellvizio - 20 juin 2018

Les résultats positifs d'un essai multicentrique prospectif initié par la Mayo Clinic chez des patients ayant subi une greffe pulmonaire

La biopsie optique avec Cellvizio® pourrait être une alternative sûre et efficace aux biopsies invasives sur les patients transplantés

Mauna Kea Technologies a annoncé aujourd'hui la publication d'une étude prospective multicentrique (ClinicalTrials.gov Identifier: NCT01033201) démontrant le potentiel du Cellvizio dans le diagnostic du rejet cellulaire aigu chez les patients ayant subi une transplantation pulmonaire. L'article intitulé "Diagnostic of Acute Cellular Rejection Using Probe-Based Confocal Laser Endomicroscopy in Lung Transplant Recipients: a Prospective, Multi-Center Trial" a été publié dans Transplantation (2018, DOI: 10.1097/TP.0000000000002306) et peut être téléchargé ici : https://journals.lww.com/transplantjournal/Abstract/onlinefirst/Diagnosis_of_Acute_Cellular_Rejection_Using.96508.aspx.

« Le poumon a le taux de rejet aigu le plus élevé de tous les organes transplantés », déclare le Dr Cesar Keller du Centre de Transplantation Pulmonaire de la Mayo Clinic à Jacksonville en Floride et premier auteur de l'étude. « Par ailleurs, la méthode diagnostique standard du rejet aigu est la biopsie transbronchique, exigeant l'obtention de plusieurs échantillons tissulaires et comportant un risque élevé d'événements indésirables graves, comme le pneumothorax et/ou les saignements pulmonaires. Compte tenu de la nécessité relativement fréquente de surveiller ces patients pour le rejet aigu, l'utilisation de méthodes plus efficaces et moins invasives pour l’évaluer améliorerait considérablement la prise en charge de ces patients. »

L’identification de la cellularité périvasculaire (PVC) observée sur les biopsies alvéolaires est le seul paramètre histologique qui permette de diagnostiquer le rejet cellulaire aigu chez les receveurs de transplantation pulmonaire. L’étude a permis de comparer les performances diagnostiques de l'imagerie histologique en temps réel in vivo avec le Cellvizio aux biopsies transbronchiques utilisées pour l'évaluation du rejet cellulaire aigu sur 24 patients ayant subi une transplantation pulmonaire au cours des 12 mois. Elle a montré que la PVC était un critère identifiable sur les images du Cellvizio et reproductible pour l'évaluation du rejet cellulaire aigu in vivo. Le critère PVC du Cellvizio présentait une sensibilité parfaite pour le diagnostic du rejet pour un pneumologue formé à l'utilisation du Cellvizio. Après une formation sur les images Cellvizio pour reconnaître cette caractéristique, la concordance inter-observateurs entre quatre pneumologues a été évaluée et était significative (Fleiss Kappa de 0,77). Les auteurs concluent que « la biopsie optique obtenue avec le pCLE identifie les structures micro-vasculaires avec et sans cellularité périvasculaire, ce qui correspond au diagnostic histologique standard de rejet cellulaire aigu ».

« Cellvizio est le seul système d'endomicroscopie laser confocale par minisonde disponible pour une utilisation clinique en pneumologie», déclare Sacha Loiseau, Directeur-Général et co-fondateur de Mauna Kea Technologies. « Cette étude ajoute une validation supplémentaire de la capacité unique de Cellvizio à identifier en temps réel les structures cellulaires et vasculaires microscopiques des tissus du corps humain ainsi que leur architecture, mais aussi à générer des résultats exploitables ayant un impact significatif sur la prise en charge des patients. »